La marijuana, une plante cultivée depuis des siècles à des fins médicinales et récréatives, est sensible à une variété de parasites et de maladies qui peuvent endommager vos cultures. L'un des problèmes les plus courants auxquels sont confrontés les cultivateurs de marijuana est l'infestation par les chenilles ravageuses. 

Dans ce blog, nous examinerons les causes sous-jacentes des infestations de chenilles sur les plants de marijuana, ainsi que les méthodes de prévention efficaces et les options de traitement disponibles.

Qu'est-ce qu'une chenille ?

Les chenilles de la marijuana sont des larves de diverses espèces d'insectes qui se nourrissent des feuilles et des bourgeons des plantes de cannabis. Cela peut entraîner une défoliation, une perte de vigueur de la plante et une diminution de la production de fleurs. En outre, la salive des chenilles peut introduire des bactéries et des maladies dans les plantes, ce qui aggrave encore les problèmes.

Voici quelques-unes des espèces de chenilles les plus courantes qui peuvent affecter les plants de marijuana :

  • Chenilles coupeuses de feuilles (Spodoptera spp.) : ces chenilles sont généralement de couleur verte ou brune et sont connues pour couper des segments de feuilles et de bourgeons avant de les consommer. Elles peuvent être particulièrement destructrices pour les plants de marijuana.
  • Chenilles de la piéride du chou (Pieris rapae) : ces chenilles sont de couleur vert pâle et se nourrissent de diverses plantes crucifères, dont la marijuana. Elles peuvent causer des dégâts en mâchant les feuilles et les bourgeons.
  • Chenilles de noctuelles (diverses espèces) : Plusieurs espèces de noctuelles pondent des œufs sur les plants de marijuana, et les larves (chenilles) qui en sortent se nourrissent des feuilles et des bourgeons. Certaines de ces chenilles peuvent être de différentes couleurs.
  • Chenilles Sphingidées (Sphingidae) : ces chenilles sont connues pour leur apparence distinctive, ressemblant parfois à une tête de serpent. Elles se nourrissent des feuilles de nombreuses plantes, dont la marijuana.

Chacune de ces chenilles peut avoir des caractéristiques spécifiques et des cycles de vie différents, mais en général, elles constituent une menace pour les plants de marijuana en phase de croissance végétative.

Symptômes d'une infestation de chenilles sur la marijuana 

Feuilles grignotées : les chenilles se nourrissent des feuilles de la plante, laissant des trous et des bords déchiquetés sur les feuilles.

Dommages aux bourgeons : ils peuvent également se nourrir des bourgeons, ce qui peut causer de graves dommages aux parties les plus précieuses de la plante.

Excréments de chenilles : vous pouvez remarquer la présence d'excréments de chenilles sur les feuilles et sur le sol autour de la plante. Ces excréments ressemblent à de petites boules ou boulettes.

Dommages aux feuilles : en se nourrissant, les chenilles peuvent causer des dommages importants aux feuilles, ce qui peut affaiblir la plante et réduire sa capacité de photosynthèse.

Stress des plantes : les plants de marijuana touchés par une infestation de chenilles peuvent présenter des signes de stress, tels que le jaunissement, le flétrissement ou la chute prématurée des feuilles.

Présence de chenilles : les chenilles se trouvent sur les feuilles ou sur d'autres parties de la plante. Elles sont généralement de couleur verte ou brune et peuvent être de taille variable.

Quelles sont les causes de ce type de parasites dans le cannabis ?

  • Environnement favorable : Les chenilles trouvent un environnement idéal dans les plantes de marijuana, car elles y trouvent une source de nourriture abondante. Les feuilles vertes et luxuriantes des plantes de cannabis sont irrésistibles pour ces insectes, ce qui en fait une cible de choix.
  • Absence de contrôle biologique : l'absence de prédateurs naturels des chenilles, tels que les oiseaux et certains insectes, peut permettre à ces ravageurs de prospérer dans votre culture de marijuana.
  • Climat humide : les conditions chaudes et humides sont propices à la prolifération des chenilles. Dans les climats à forte humidité, les populations de chenilles ont tendance à croître plus rapidement.

Comment prévenir l'infestation de chenilles dans la marijuana ?

Entretien régulier : Inspectez régulièrement vos plantes de cannabis pour détecter la présence de chenilles. Les chenilles sont souvent visibles sur les feuilles, et leurs excréments peuvent être un indicateur de leur présence.

Lutte biologique : Introduisez des prédateurs naturels tels que les coccinelles et les oiseaux dans votre environnement de culture. Ces animaux se nourrissent de chenilles et peuvent aider à contrôler la population de chenilles.

Pièges à phéromones : les pièges à phéromones sont des dispositifs qui attirent et capturent les chenilles mâles, empêchant ainsi la reproduction et augmentant la population de chenilles.

Mesures d'hygiène préventives : lavez-vous les mains et changez de vêtements avant d'entrer dans votre zone de culture afin d'éviter l'introduction de chenilles et de leurs œufs depuis l'extérieur.

Traitements contre l'infestation par la chenille du cannabis

  • Insecticides naturels : utilisez des insecticides à base d'ingrédients naturels tels que l'huile de neem ou la pyréthrine pour lutter contre les chenilles. Ces produits sont moins nocifs pour les plantes et l'environnement.
  • Bacillus thuringiensis (Bt) : le Bt est une bactérie qui produit des toxines mortelles pour les chenilles, mais sans danger pour les plants de marijuana et d'autres organismes. Le Bt est disponible sous forme de spray ou de poudre à appliquer directement sur les plantes.
  • Taille sélective : si l'infestation est légère, vous pouvez éliminer manuellement les chenilles et les zones de feuilles affectées. Veillez à éliminer correctement les insectes et les feuilles infectés.
  • Contrôle de l'humidité : réduire l'humidité dans la zone de culture, car les conditions sèches rendent la survie des chenilles difficile.

En bref

En conclusion, les chenilles ravageuses peuvent être un défi, mais avec des mesures de prévention et des options de traitement appropriées, il est possible de contrôler et d'atténuer les dommages.Mais avec des mesures de prévention et des options de traitement appropriées, il est possible de contrôler et d'atténuer les dégâts.

Surveillez constamment vos plantes et utilisez des méthodes naturelles dans la mesure du possible pour garder votre culture de marijuana saine et exempte de parasites.

Si vous avez remarqué que votre plante, issue de nos variétés de Positronics Seeds, ne s'est pas bien comportée, il est possible qu'elle se soit dégradée. variétés de Positronics Seeds, a un aspect étrange, contactez-nous ICInous nous ferons un plaisir de vous aider.

Retour à la liste

Articles connexes

Laisser une réponse

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *.